Chaque tissu raconte une histoire. Il peut parler de créativité ou de révolution, d’innovation ou d’exclusivité, de recherche ou de développement durable. L’art de la trame et de la chaîne commence avec l’histoire de l’homme et accompagne son évolution sociale. Après la domination des matériaux industriels, l’attente se porte de nouveau vers les productions artisanales nées dans les ateliers du monde entier. Un choix qui vient soutenir une vie plus lente et écologique.


L’élégance du coton

Le coton est un arbuste appartenant à la famille des Malvaceae, originaire d’Inde, des régions tropicales et subtropicales d’Afrique et des Amériques, importé en Europe par les Arabes. Depuis plusieurs années, de nombreux pays essayent de convertir leurs cultures en coton biologique organique selon des procédures et des règles strictes pour maintenir des standards de qualité élevés. Actuellement, les principaux producteurs de coton organique et biologique sont l’Inde, la Chine, le Kirghizistan et la Turquie.


Plaids et couvertures

Tre Palma est la marque fondée par Christina Maria Link pour la production de pièces uniques et élégantes, réalisées dans la plus pure tradition haute couture. Grâce à une savante utilisation de tissus d’excellente qualité, comme les velours, les cachemires, les laines précieuses et l’alpaga, les soies et les franges en cuir, l’entreprise produit à la main des couvertures pour lits et canapés.Ses créations mettent en scène des jeux de couleurs, de pensées et de réminiscences qui dynamisent l'espace et le comblent à la fois. Une rencontre émotionnelle entre l'art et le design. www. artemest.com/artisans/tre-palma

Géométries populaires

D’origine paysanne, le Pezzotto est un tapis confectionné exclusivement à la main en Valtelina depuis des siècles. L’entreprise Ruffoni les réalise depuis 1935 et la série Dentoo comprend des motifs traditionnels, comme le losange et la flamme, en utilisant la laine pour la trame et le coton pour la chaîne. Adaptés à toutes les pièces de la maison. www.ruffonipezzotti.it

La recherche de l’harmonie

Ci-dessus. Mille tisseurs, douze îles, une galerie à Bali et une boutique en ligne. Voici le travail de la marque indonésienne Thread of Life qui depuis 1998 aide les artisans autochtones à développer des micro économies indépendantes. Sur la photo : Tais, paréo en tissu de Rebeka Mellu sur l’île de Timor. Le dessin stylisé d’une mante religieuse symbolise le parcours des ancêtres à qui l’on demande d’être nos guides pour vivre en harmonie. www.threadsoflife.com


Fibres nouvelle génération

Un tissu issu de la fibre des feuilles de banane. Il est réalisé par la Hollandaise Paulien Nabben qui, après ses études à la Design Academy d’Eindhoven, a travaillé au Rwanda pour développer des activités textiles indépendantes dans le pays. Nom du projet : Ambara. Une réponse concrète pour le développement durable et la lutte contre les matières synthétiques

Instagram: @pauliennabben


Douceur éthiopienne

Les essuie-mains Waffle naissent sur les métiers à tisser traditionnels dotés de quatre harnais qui donnent au tissu un aspect tridimensionnel particulier. Ils sont produits par Sabahar, une entreprise éthiopienne engagée dans la préservation des anciennes techniques artisanales et du filage à la main. Tous les produits en soie et lin local sont écologiques.

www.sabahar.com

La leçon de Gandhi au Mexique

Grâce au mouvement Khadi, marque de la fierté nationale indienne et de la résistance contre l’exploitation de l’industrie du vêtement britannique, les Indiens accédèrent à l’indépendance en 1947. De l’Inde au Mexique, la production Khadi continue d’avoir des disciples grâce à Mark « Marcus » Browne qui fonde Khadi Oxaca à San Sebastian Rio Hondo, en suivant le modèle économique et la stratégie du Mahatma Gandhi. Les artisans tissent le coton biologique coloré avec des pigments naturels. En 2015 est fondé le Learning Center Ananda, une école Montessori. www.khadioaxaca.com

Pompons d’auteur

Les habitants de l’Atlas se protègent du gel des montagnes grâce aux Batania, des couvertures berbères traditionnelles rehaussées de grands pompons. Elles sont reproposées aujourd’hui par L’Aviva Home, un studio de Product Design dont le siège se trouve à New York, qui les fabrique à Marrakech.

https://www.lavivahome.com/

La marque américaine propose un catalogue international composé de collections exclusives, pour la maison, nées de collaborations avec des maîtres et des artisans du monde entier. Elle organise également des ateliers chez les artisans fournisseurs.

www.lavivahome.com

Tissus antiques

Le Nanaka Aimara est un tissu bolivien de la première moitié du XIXe siècle. Il a été restauré par la galerie Moshe Tabibnia, un espace d’exposition à Brera, au coeur de Milan, qui comprend également un laboratoire d’analyse et de restauration, un centre d’études, une bibliothèque et une maison d’édition spécialisée. Une adresse précieuse pour les passionnés de tissus anciens.

www.moshetabibnia.com

Zéro déchet

À Londres, Maria Sigma s’inspire de ses racines grecques pour réaliser des tissus et des compléments d’aménagement pour des projets commerciaux et résidentiels. Ses créations sont à zéro impact grâce à la réduction des déchets de fil et des coupes inutiles, l’usage de machines permettant d’économiser l’eau et l’énergie électrique. Sur la photo : Hestia Andros Wall Hanging est la combinaison de techniques de tissage traditionnelles dans une perspective contemporaine.

https://www.mariasigma.com/

Furoshiki style

Le Furoshiki est un tissu carré multifonction utilisé pour transporter des vêtements, des cadeaux, des bentos et autres choses. À l’époque de Nara, il servait pour conserver les objets dans les entrepôts impériaux. À partir de l’époque d’Edo, il est utilisé en voyage. Musubi, en collaborant avec de nombreux artisans nippons, présente chaque année de nouvelles propositions réalisées avec des matières et des techniques de teinture avancées. Sans oublier les ateliers pour diffuser la culture Furoshiki dans le monde.

www.musubi-furoshiki.com

Facebook: musubi.yamada Instagram: @musubigloba