TALENTS

L' Art dans la nature

Le photographe, créateur et artiste paysagiste Frank Bruggeman crée des jardins en mouvement, des jardins libres de se transformer et d’interagir, même avec les zones les plus négligées de l’espace urbain. Parce que pour lui, le simple déplacement d’une pierre peut marquer la naissance d’une nouvelle oasis de verdure.

Walk through conifer est une oeuvre créée en 2021. Le paysagiste néerlandais a voulu mettre en valeur l’âme de la plante, sa force et sa structure. Cette oeuvre fait partie de la série Botanical misfits.

Florilegium, projet créé en 2019 à l’occasion de la douzième édition de Manifesta, qui s’est tenue à Palerme. Seules des plantes locales ont été utilisées pour cette installation.

Frank Bruggeman est tout à la fois jardinier, botaniste, fleuriste et artiste. Dans Natureobject #13, les éléments qui constituent l’installation font partie de notre quotidien, un quotidien dans lequel la nature coexiste avec le plastique pour donner vie à une nouvelle forme d’esthétique.

Avec Frank Bruggeman, on peut bien sûr parler fleurs et développement durable, mais il est tout aussi à l’aise sur des sujets comme la photographie, les arts ou l’urbanisme. On pourrait penser au premier abord qu’il est fleuriste, mais on ne tarde pas à se rendre compte que la plupart de ses oeuvres ont été acquises par des musées et collectionneurs. Originaire de Rotterdam, c’est là qu’il vit et travaille en harmonie avec la nature ; toutes ses oeuvres renferment un lien avec la botanique et la vie des plantes.

Frank Bruggeman dans une pépinière à Los Angeles en 2019. Photo prise par Jeroen Arians.

De nombreuses oeuvres de Frank Bruggeman font partie de collections privées et ont été exposées dans des musées. À gauche, Natureobject #14, Pékin 2013. Photo prise par J.W. Kaldenbach. À droite, Global Flower, au New Institute de Rotterdam (photo prise par Bas Czerwinski).

La collection de vases à tessons symbolise à la perfection la pensée créative de Frank Bruggeman. Découvrez ci-dessus Madeleine, oeuvre créée en 2018. La structure de base accueille d’autres fragments de vases cassés. L’harmonie obtenue grâce au savant équilibre des matières confère un nouveau souffle de vie aux fleurs coupées ou séchées.

"Fidèle aux enseignements de Louis Le Roy, artiste paysagiste néerlandais révolutionnaire qui considérait que la nature devait pouvoir s’exprimer sans être brimée, j’ai conçu ce jardin près du New Institute for Architecture and Design, à Rotterdam. C’est un projet controversé qui divise le public."